La géolocalisation au service du marketing

Le client est le centre d’intérêt du marketing. Tout moyen susceptible de le repérer doit être mis au service du marketing. Ainsi, les données client sont capitales dans la mise en œuvre de stratégies efficaces. La technique de géolocalisation est adoptée par le marketing pour tenir compte des changements d’habitudes et de positions des clients.

Dans l’approche marketing, la géolocalisation regroupe un ensemble de procédés techniques qui permettent de localiser géographiquement et en temps réel des consommateurs à des fins commerciales. Cet article explique sa mise en œuvre, son apport au Drive to Store et son application dans le cadre du RGPD.

Comment mettre en place une stratégie de géolocalisation ?

La mise en place de stratégie de géolocalisation nécessite un système de localisation qui permet de déterminer la position de l’utilisateur mobile et de transmettre cette position par différents modes de communication comme le SMS, le GSM ou encore le satellite. La suite du processus consiste à véhiculer l’information vers un centre localisé pour traitement.

Pour mettre en application la stratégie de géolocalisation, une icône doit être placée sur l’appareil avec lequel se connecte l’utilisateur. Il existe trois possibilités de mise en place de la stratégie : la géolocalisation active, la géolocalisation passive et le geofencing. La géolocalisation active est une technique très utilisée avec le développement d’applications mobiles. En effet, l’avis de l’utilisateur est essentiel pour mettre en œuvre ce type de géolocalisation.

La méthode la plus utilisée consiste à demander à l’utilisateur s’il autorise l’application à utiliser ces coordonnées. Ainsi, c’est l’utilisateur qui indique son positionnement à tout instant et de manière précise. Le GPS est un outil très utilisé pour la géolocalisation active. Cette fonctionnalité permet de se positionner et de s’orienter vers des lieux. Les applications utilisent la localisation de l’utilisateur pour lui présenter toutes les personnes qui lui sont proches en priorité.

La géolocalisation passive est mise en œuvre pour enregistrer les déplacements des utilisateurs. Pour cette géolocalisation, l’utilisateur n’a pas besoin d’interagir avec l’application. Le geofencing donne la possibilité à l’utilisateur de choisir une zone où il accepte d’être localisé. En effet, des barrières virtuelles sont établies pour être notifiées chaque fois que l’utilisateur entre dans la zone. La mise en œuvre de cette stratégie de géolocalisation consiste donc à créer des lieux conscients et entrer en interactions pertinentes avec les utilisateurs des applications.

Qu’est-ce que la géolocalisation apporte au Drive to store ?

Le Drive to Store est une approche marketing qui vise à encourager le consommateur à se rendre dans un point de vente physique pour effectuer un achat. Il tire actuellement profit de l’essor de la géolocalisation. La géolocalisation est un facteur clé de succès pour réussir à générer du trafic en magasin. La localisation précise des consommateurs a toujours constitué une barrière pour mettre en œuvre le Drive to Store. Ainsi, la géolocalisation permet la collecte des données des mobinautes.

Les données extraites de la géolocalisation servent à la personnalisation avec un ciblage adéquat. Ainsi, pour la réussite de la stratégie du Drive to Store, il est impératif d’envoyer le bon message à la bonne personne au bon moment et au bon endroit. La géolocalisation est donc un moyen stratégique, car l’enjeu du Drive to Store est de réussir à capter le client en situation de mobilité. Elle représente un atout considérable pour personnaliser la relation client.

Dans une approche de ciblage sur un point précis, la géolocalisation permet au Drive to Store de connaître avec précision la provenance des clients. Lorsqu’on sait précisément où se trouvent les consommateurs, il est possible de les inciter à se rendre à un lieu de vente. C’est un levier stratégique, car le ciblage des bonnes personnes selon leurs habitudes de déplacement ou leur position géographique est fondamental pour le Drive to Store.

Qu’en est-il du RGPD ?

Le règlement général sur la protection des données responsabilise les organismes qui traitent des données personnelles. Par donnée personnelle, il faut entendre toute information qui se rapporte à une personne physique identifiée ou identifiable. Même s’il existe des lois qui précisent les conditions d’utilisation de ces données personnelles, la réponse en ce qui concerne la géolocalisation reste toujours à éclaircir.

Les données de géolocalisation ne sont pas désignées comme des données personnelles dans le RGPD. Cependant, il est possible de relier certaines données de la géolocalisation à la RGPD, car elle est parfois vue comme une atteinte à la vie privée. Les données de géolocalisation reliées à un identifiant publicitaire sont considérées comme des données personnelles.

Toute donnée de géolocalisation assimilée à une donnée personnelle doit être soumise au régime de la RGPD. Cela permet de se prémunir de tout malentendu en se conformant aux bases légales du traitement de ces données qui est le consentement. Lorsqu’on parle de géolocalisation, la question du consentement se pose avec acuité. Pour mettre en conformité un service de géolocalisation avec les normes imposées par le RGDP, il faut respecter un certain nombre de points.

De prime abord, il faut informer les personnes visées. Ainsi, il est important d’indiquer les raisons qui conditionnent la collecte des données de géolocalisation ainsi que leur finalité. Il faut également permettre aux personnes concernées de choisir le niveau de géolocalisation. Par respect à ce principe de consentement, il faut toujours donner à l’utilisateur la possibilité de revenir sur le consentement donné tout en profitant des services proposés par le responsable du traitement.

Vous êtes désormais outillés quant à la géolocalisation et son importance commerciale. À vous de jouer désormais !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *