Quelles sont les techniques de Drive to Store utilisée ?

Le drive to store peut être défini comme une stratégie marketing qui a entre autres pour objectif d’attirer un client ou un prospect vers un magasin physique. Il existe plusieurs techniques de Drive to Store que les marques utilisent pour augmenter le trafic dans leurs points de vente. Ce concept marketing connaît un engouement grandissant du fait de l’essor de la téléphonie mobile et du web. Vous pourrez donc opter pour la technique adaptée à votre business. Découvrez ici l’essentiel à savoir à cet effet.

Les techniques de Drive to Store

Les retailers ont à leur disposition, de nombreuses techniques de Drive to Store pouvant leur permettre d’accroître le trafic dans leurs points de vente.

La géolocalisation

Cette technique permet (à travers un pub mobile relocalisé) de cibler avec une nette précision les consommateurs avec des offres très adaptées à leur besoin. Elle connaît une forte croissance. En effet, selon le Directeur Général de l’Union des annonceurs, Jean-Luc Chetrit, cette nouvelle tendance est favorisée par la « recherche d’une plus grande personnalisation de la relation entre les marques et leur public grâce à l’achat programmatique, aux réseaux sociaux et au mobile ».

Dans ce contexte marketing donc, ce qu’on appelle le ciblage géographique permet de toucher un consommateur ou un groupe de consommateurs en fonction de la position géographique. En effet la géolocalisation est effectuée à quelques mètres près selon les situations et l’appareil utilisé par le consommateur.

Le couponing

C’est une autre technique de promotion des ventes à travers l’utilisation de coupons de réduction ou encore, de remboursement partiel relatif à l’achat d’un produit. Plusieurs possibilités existent pour la mise à disposition des coupons. En effet, ils peuvent être distribués avant l’achat. Ils peuvent aussi figurer sur le produit ou encore, sur un autre produit appartenant à la marque.

Dans le passé, la technique du couponing était exclusivement utilisée par les marques. Toutefois, elle est aujourd’hui très prisée par les enseignes de grande distribution notamment en sortie de caisse.

Les jeux concours

C’est une autre technique de promotion qui consiste à proposer aux clients de gagner de nombreux lots grâce à la participation à un jeu où ils doivent trouver les bonnes réponses. L’idée est d’augmenter le trafic en mettant en place une bonne communication en amont autour de l’évènement. Par exemple, une salle de trampoline indoor aux consommateurs de se charger de son pronostic de la coupe du monde 2018.

Cela pousse les clients ou éventuels clients à se rendre au magasin dans le but de participer au jeu et éventuellement, avoir l’opportunité d’être choisi. Par conséquent, c’est une technique assez efficace pour attirer les clients dans votre magasin.

Le store locator

Les stores locators offrent une expérience utilisateur personnalisée. En effet, elles proposent dans les moteurs de recherche une réponse qui est relocalisée quand l’utilisateur entre une requête. Cette technique de drive to store peut se présenter sous plusieurs formes. Il s’agit des pages personnalisées sur les sites de marque et des pages Google Map ou encore la plateforme Gooble My Business.

Cette technique permet de fournir des informations plus précises telles que les horaires, les adresses ou encore les contacts concernant le point de vente le plus proche selon la localisation du consommateur. Elle permet de trouver le point de vente le plus proche rapidement et facilement.

De nos jours, avec la domination de la recherche sur mobile, il est essentiel de doter son site web d’un store locator. La marque peut ainsi s’assurer que son commerce est géolocalisable par les consommateurs en plus d’avoir un meilleur référencement.

Le click and collect

Cette technique de drive to store a été lancée pour la première fois par la société Argos au début des années 2000. C’est un service qui permet au client de réserver ou de commander un produit ou plusieurs produits en ligne et les retirer ensuite, directement dans une boutique. Toutefois, le click and collect ne doit pas être confondu avec le retrait en magasin. Ce dernier met à la disposition du client un produit dans un point relais et cela sous un nombre de jours limité.

Le click and collect fonctionne à partir d’une page produit où le client choisit le ou les produits qu’il veut laisser en magasin. Lorsque le choix est fait, le client est informé via une fenêtre pop in des magasins qui sont en proximité et où le produit est disponible. Il choisit alors le magasin qui lui convient pour ensuite aller récupérer le produit commandé.

Trouver la technique de Drive to Store adaptée à votre business

Les techniques de Drive to Store ont deux objectifs majeurs : attirer les clients au magasin et satisfaire leur désir d’expérience client pour les inciter à revenir. Toutefois, les techniques demandent une très bonne connaissance du client.

De ce fait, selon vos objectifs marketing, vous pouvez opter pour la technique Drive to Store la plus adaptée. Il est nécessaire de fournir aux équipes du partenaire un brief détaillé et précis sur les objectifs attendus de la campagne. Il s’agit de voir l’objectif de la compagne, le nombre d’enseignes, l’URL de redirection ainsi que la durée et le budget disponible. Il est dès lors conseillé de recourir à un professionnel qui vous permettra d’atteindre les objectifs.

En effet, un professionnel a une parfaite maîtrise des outils et techniques d’envoi afin de diffuser la campagne. En outre, il assure le suivi de la campagne pour en mesurer l’impact et éventuellement l’optimiser au besoin. Toutes ces cinq techniques peuvent donc être utilisées selon les objectifs de votre campagne. Il vous revient de faire les options qui vous conviennent au mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *